ORIENTATION DE LA CATÉCHÈSE EN ALSACE  
 


Quatre chemins pour une catéchèse d'initiation :

  • considérer toutes les étapes de la vie ;
  • rejoindre les lieux et les regroupements de vie ;
  • articuler les propositions à l'année liturgique ;
  • répondre aux demandes sacramentelles.
 

« Comment transmettre la foi dans le contexte de crise généralisée que connaît la société tout entière ? ».
La réponse des évêques de France, au travers du « Texte national pour l'orientation de la catéchèse » (2006) et les interventions qui l'accompagnent l'affirment : il est nécessaire et urgent de renouveler la pratique de la catéchèse en France. Aujourd'hui, la catéchèse ne concerne plus uniquement les enfants et ne constitue plus un secteur à part de la vie de l'Église. Le bouleversement est radical et constitue pour les communautés chrétiennes une profonde et nécessaire conversion.

Fort de ces convictions profondes, le diocèse d'Alsace, comme tous les autres diocèses de France, entre en changements catéchétiques. Sans effacer ce qui se pratiquait déjà ni de rejeter ce qui fonctionne encore, il s'agit d'impulser une nouvelle dynamique partagée par tous et irriguant tous les secteurs de la vie de l'Église. Renouveler une catéchèse c'est présenter un autre visage d'Église dans une société plurielle, c'est proposer et reconnaître quatre chemins pour la Rencontre.

La nécessité d'inventer des réponses à des demandes de plus en plus diversifiées invite à penser la catéchèse comme :

  • un cheminement qui conduit à entrer en « intimité avec Jésus Christ » (DGC n° 78) ;
  • un parcours (et pas un cours) adossé à la liturgie dominicale pour tous les âges de la vie ;
  • une démarche initiatique qui ne peut se résumer à des savoirs ou des connaissances ;
  • un accompagnement par étapes : la communion pour les enfants, la confirmation pour les adolescents, un approfondissement de la foi pour les adultes.

Dans une société qui connaît une crise de la transmission, initier à la vie et à l'expérience croyante au coeur d'une communauté devient une « responsabilité catéchétique » confiée par les évêques à tous et là où chacun s'investit dans l'Église.

La catéchèse, c'est l'expérience de l'amour de Dieu, c'est l'expression du bonheur de croire, c'est « le désir légitime de tout baptisé d'apprendre de l'Église ce qu'elle a reçu et ce qu'elle croit. » (DGC n° 121). Elle aide des hommes et des femmes à se tenir dans la vie en croyants.

Dans un monde où la question du sens est plurielle, dans un pays où le christianisme n'est pas la seule référence, les mots de Tertullien résonnent encore plus fort : « On ne naît pas chrétien, on le devient... ». Oui, on le devient et en toute liberté, avec et grâce à une communauté ecclésiale, qui se propose comme la source, le lieu et le terme de la catéchèse.

     
Service Diocésain de l'Enseignement & de la Catéchèse / 15, rue des Écrivains - 67000 STRASBOURG / contact@ere-oca.com / mentions légales