Actualite OCA - Une semaine avec...  
Retour à la liste...
         
 

 

24 mars 2020 - Une semaine avec...

 

L'aveugle de naissance


Une Semaine avec l'aveugle de naissance

2ème jour, mardi ...

 

Le 4ème dimanche de carême, lors de la liturgie de la Parole, il nous a été donné de méditer à nouveau le passage de la rencontre entre Jésus et l'aveugle de naissance.

Je vous propose de partager ensemble tout au long de cette semaine une méditation.

Chaque jour, quelques lignes personnelles …

 

et je vous invite à partager ensemble, si vous le souhaitez, en toute simplicité votre méditation autour des versets proposés.

 

Ce sera un cadeau les uns pour les autres en ces jours où nous sommes privés de célébrer ensemble l’eucharistie …

 

N'hésitez pas à faire suivre si cela peut aider à la prière et à la communion !

 

Jean 9, 8-17 :

 

08 Ses voisins, et ceux qui l’avaient observé auparavant – car il était mendiant – dirent alors : « N’est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? »

09 Les uns disaient : « C’est lui. » Les autres disaient : « Pas du tout, c’est quelqu’un qui lui ressemble. » Mais lui disait : « C’est bien moi. »

10 Et on lui demandait : « Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts ? »

11 Il répondit : « L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, il me l’a appliquée sur les yeux et il m’a dit : “Va à Siloé et lave-toi.” J’y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j’ai vu. »

12 Ils lui dirent : « Et lui, où est-il ? » Il répondit : « Je ne sais pas. »

13 On l’amène aux pharisiens, lui, l’ancien aveugle.

14 Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux.

15 À leur tour, les pharisiens lui demandaient comment il pouvait voir. Il leur répondit : « Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et je vois. »

16 Parmi les pharisiens, certains disaient : « Cet homme-là n’est pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas le repos du sabbat. » D’autres disaient : « Comment un homme pécheur peut-il accomplir des signes pareils ? » Ainsi donc ils étaient divisés.

17 Alors ils s’adressent de nouveau à l’aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu’il t’a ouvert les yeux ? » Il dit : « C’est un prophète. »

 

Méditation de Christophe :

1. Il est parfois difficile d'accepter la réalité des choses. Surtout quand il y a des changements importants qui viennent bousculer les habitudes, les manières de faire ... Les voisins et ceux qui observaient habituellement l'aveugle de naissance auparavant, lui qui mendiait affirment : "Mais non, ce n'est pas lui ... c'est un autre !" ... "C'est quelqu'un qui lui ressemble ..."

Et lui, qui à présent voit, doit confirmer et insister : "C'est bien moi !"

- Avons-nous déjà fait cette expérience de ne pas / de ne plus reconnaître quelqu'un ?

- En matière de foi, ai-je une expérience où j'ai refusé de croire que quelque chose était arrivé à quelqu'un par l'intervention de Dieu, du Christ, ... et finalement, cela semble s'être vérifié ?

- Ai-je mis quelqu'un en difficulté en lui demandant de devoir se justifier et confirmer qu'il est bien celui que l'on connaissait avant ?

 

2. Evidemment, on lui demande comment cela a bien pu se réaliser : "comment tes yeux se sont-ils ouverts ?" Il raconte : « L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, il me l’a appliquée sur les yeux et il m’a dit : “Va à Siloé et lave-toi.” J’y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j’ai vu. ».

On lui demande où est Jésus mais il ne sait pas !

- Ai-je déjà eu l'occasion de raconter les œuvres du Seigneur dans ma vie ? Si je devais maintenant me souvenir de deux ou trois moments dans ma vie où j'ai vraiment senti l'action de Dieu, que raconterai-je ?

 

3. On amène alors l'ancien aveugle aux Pharisiens ! En effet ... catastrophe : Vous vous rendez compte ? il a été guéri un jour de sabbat ! Vous vous rendez compte ! Ca aurait pu attendre le lendemain, quand même ! Il n'y avait pas d'urgence ... Et à nouveau il doit raconter ce qui lui est arrivé ...

- On ne connait pas le nom de l'aveugle de naissance. A ce stade on l'appelle même "l'ancien aveugle" ... C'est comme si l'aveugle pouvait être tous ceux qui lisent ce passage : le personne réel de l'évangile mais aussi chacun de nous. Peut-être sommes nous aussi parfois aveugles pour certaines choses, aveuglés, ... Et si Jésus nous invitait à ouvrir nos yeux, à nous laisser éclairer par lui ... A demander la grâce de voir clair ... Je laisse ces questions travailler en moi et je peux invoquer l'Esprit de discernement, l'Esprit qui éclaire, qui illumine ...

 

Un cantique :

 

"Viens souffler sur nous Esprit de Dieu" (cliquez ici)

 

 (Sperissen/Malet/ADF-Musique)

 

VIENS SOUFFLER SUR NOUS ESPRIT DE DIEU,
VIENS NOUS EMBRASER ESPRIT DE FEU,
VIENS NOUS SANCTIFIER, VIENS NOUS RECRÉER
SOUFFLE DE VIE !

 

1
Toi qui planes sur le monde, dès l’origine tu es,
Force vivifiante, Esprit de Dieu.
Tu précèdes toute chose, au commencement tu es,
Présence divine, Esprit de vie !

2
Toi qui brûles pour le monde, aux croyants tu te révèles,
Source sanctifiante, Esprit de feu.
Tu descends et tu demeures, sur Jésus à son baptême,
Présence divine, Esprit de paix !

3
Toi qui descends dans le monde, tu es l’envoyé du Père,
Grâce pénétrante, Esprit de force.
Tu révèles la présence, de Jésus ressuscité,
Présence divine, Esprit de foi !

4
Toi qui combles tant de monde, par la joie que tu déploies,
Brise rassurante, Esprit d’amour.
Tu réjouis le coeur de l’homme, de tes dons tu le remplis,
Présence divine, Esprit de joie !

5
Toi qui brilles au coeur du monde, enseigne-nous la prière,
Flamme rayonnante, Esprit de crainte.
Tu embrases et tu entraines, viens purifier notre foi,
Présence divine, Esprit du Père !

 

4. Les pharisiens se défendent ... ils sont incapables de se réjouir ... : Il ne respecte pas le sabbat donc Jésus ne peut pas être un homme de Dieu. En plus un pécheur ne peut pas faire de tels gestes, de tels signes ... Et ils sont divisés ... Ils poussent celui qui était aveugle à une réponse : Toi que dis-tu ? ... Et il ose un pas : C'est un prophète !

- Finalement, qui est aveugle ? Les pharisiens n'arrivent pas à se mettre d'accord ! L'aveuglement divise, c'est un signe ... Je peux relire les divisions de ma vie à cette lumière ...

- L'aveugle prend des risques : il doit donner une réponse personnelle sur Jésus ... Et il ose : "C'est un prophète !" ... Avons-nous déjà eu besoin de poser un témoignage de foi en situation de contradiction ?

Je pense aux chrétiens qui à longueur de temps vivent dans un climat de moqueries, de suspicions, de persécutions ...

 

A vous la parole :

Avez-vous envie de partager une phrase, une idée, une conviction, une intention de prières ?

Ce serait une manière de nous porter et un beau cadeau à l'heure de la privation ...

   
Documents à télécharger
Service Diocésain de l'Enseignement & de la Catéchèse / 15, rue des Écrivains - 67000 STRASBOURG / contact@ere-oca.com / mentions légales