Actualite OCA - Une semaine avec...  
Retour à la liste...
         
 

 

17 mars 2020 - Une semaine avec...

 

La Samaritaine - Mardi

 

Une semaine avec la Samaritaine.

2ème jour, mardi ...

 

Le 3ème dimanche de carême, lors de la liturgie de la Parole, il nous est donné de méditer à nouveau le passage de la rencontre entre Jésus et la Samaritaine.

 

Nous vous proposons de partager ensemble tout au long de cette semaine une méditation.

 

 

Jean 4, 10-15

 

10 Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. »

 

11 Elle lui dit : « Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond. D’où as-tu donc cette eau vive ?

 

12 Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ? »

 

13 Jésus lui répondit : « Quiconque boit de cette eau aura de nouveau soif ;

 

14 mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle. »

 

15 La femme lui dit : « Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif, et que je n’aie plus à venir ici pour puiser. »

 

 

1. Hier, nous en étions resté à l'étonnement de la samaritaine : "toi, un juif, tu me demandes à boire ?" ... Il y a peut-être aussi un peu de moquerie de sa part, de taquinerie dans cette phrase ... ("là, toi le juif, tu as bien besoin de moi ... tu as soif et tu n'as rien pour puiser ...alors tu me demandes de l'aide ... habituellement tu n'aurais pas souhaité entrer en dialogue ! ... ).

Mais elle ne sait pas (encore!) qui est Jésus.

Ce dernier lui fait cette réponse : "Si tu savais le don de Dieu et celui qui te dit : 'Donne-moi à boire', c'est toi qui lui aurais demandé, et il t'aurait donné de l'eau vive".

- "Si tu savais le don de Dieu" ... Quelle belle expression ... quelle méditation pour nous en ce temps du carême. Nous avons reçu le don de la foi. C'est l'occasion pour nous de dire merci à Dieu, au Christ pour cela. Demandons la grâce de l'émerveillement dans notre prière, la grâce de ne jamais nous habituer à être des croyants, à connaitre le Christ.

(J'aime beaucoup le verbe "connaitre" : il signifie 'naitre avec' ... donc pour un chrétien, pour un baptisé, chaque jour est l'occasion de "naitre avec le Christ").

Oui, demandons la grâce de ne jamais nous habituer ... "Si tu savais !"

- "Si tu savais le don de Dieu" est la devise épiscopale de Mgr KRATZ. En ce jour ayant une prière pour lui !

- Jésus révèle à la samaritaine qu'il est celui qui donne "de l'eau vive". L'eau vive, c'est tout le contraire de l'eau qui stagne et qui donc risque de s'infecter. L'eau vive, c'est l'eau qui est rafraichissante, qui est vivifiante, qui est ressourçant quand on a soif. Oui, vraiment Jésus est venu pour que nous ayons la vie, la vie en abondance ! Il est LA source d'eau vive ! Cela nous rappelle notre baptême ! Prenons le temps de dire merci pour notre baptême.

 

 

PROPOSITION au sujet de Jésus qui donne la vie en abondance :

 

Tu es fait pour la vie (cliquez ici)

(Sperissen/ADF-Musique)

 

TU ES FAIT, POUR LA VIE, LA VIE EN ABONDANCE,
AU-DELÀ DE TOUTE ESPÉRANCE,
IL T’ATTEND DANS SON ROYAUME !

1
Si parfois la crainte s’installe, tourne-toi vers sa croix.
Il a dit : « Je suis vérité », il te dit : « Viens suis-moi !


2
Si parfois la peine te ronge, tourne-toi vers sa croix.
Il a dit : « Je suis le berger », il te dit : « Réjouis-toi ! »

3
Si parfois le mal te submerge, tourne-toi vers sa croix.
Il a dit : « Je suis la lumière », il te dit : « Ta foi t’a sauvé ! »

4
Si parfois la faute te blesse, tourne-toi vers sa croix.
Il a dit : « Je viens pour guérir », il te dit : « Relève-toi ! »

 

 

2. Ici, la femme reste sur un point de vue "matériel" : "tu n'as rien pour puiser et le puits est profond. D'où as-tu cette eau vive ?" ... Son cœur n'est pas encore ouvert à entrer dans une dimension plus intérieure, plus spirituelle ... 

- Parfois, je reste aussi "bloqué" sur les questions matérielles, techniques, pratiques ... comment répondre à l'appel du Seigneur ou à la parole du Seigneur alors que je pense devoir tout maitriser, tout contrôler, tout gérer ... ? Ce n'est pas facile. Je peux demander la grâce d'un cœur ouvert, d'un cœur qui fait confiance.

- D'un autre côté, la crise actuelle avec le coronavirus montre aussi que le spirituel et le concret doivent se rencontrer et s'articuler : il faut savoir écouter et obéir aux mesures pratiques pour "prendre soin" des autres et de soi ... Le confinement est nécessaire pour freiner la contamination et la diffusion du virus. Ces heures sont peut-être l'occasion de faire un bilan : comment les choses matérielles que je possède peuvent participer à faire la volonté de Dieu dans ma vie ? Comment je peux aider les autres en ces heures d'isolement avec ce que je possède ?

 

3. La femme interroge Jésus. Si il est capable de donner de l'eau vive, ici, au puits de Jacob, c'est qu'il se prétendrait être plus grand que Jacob lui-même ...

- Nous avons peut-être un peu de temps pour aller redécouvrir qui est Jacob, dans l'Ancien Testament ...

Je vous propose le lien suivant :

http://www.interbible.org/interBible/decouverte/archeologie/2001/arc_010921.htm

 

4. Jésus poursuit en affirmant à la samaritaine qu'il donne lui une eau jaillissante pour la vie éternelle ...

- En cette période de carême qui est un temps préparatoire à la fête de Pâques, la fête la plus importante pour un chrétien, je peux demander la grâce d'être renouvelé dans ma foi en la résurrection, en la vie éternelle.

- J'ai une pensée toute particulière pour les adultes catéchumènes qui se préparent au baptême et qui vont professer leur foi en la résurrection. Je partage aussi la déception d'un grand nombre d'entre eux ne pouvoir sans doute pas être baptisé à Pâques cette année en raison du confinement ...

- J'image quelques instants Jésus révéler à la femme qui est Lui, source d'eau jaillisante pour la vie éternelle : je contempler Jésus qui dit cela. J'accueille ses paroles ... je me laisse ressourcer par ces paroles ...

 

Méditation partagée de Christophe Sperissen

   
Documents à télécharger
Service Diocésain de l'Enseignement & de la Catéchèse / 15, rue des Écrivains - 67000 STRASBOURG / contact@ere-oca.com / mentions légales