Actualite OCA - Un nouvel archevêque pour le diocèse   
Retour à la liste...
         
 

 

18 février 2017 - Un nouvel archevêque pour le diocèse

 

Mgr Ravel, des armées à l’Alsace

 

Mgr Luc Ravel, 59 ans, chanoine régulier de la congrégation de Saint-Victor, actuel évêque aux armées, succède à Mgr Jean-Pierre Grallet. Sa nomination est officialisée aujourd’hui.

ERE-OCA rassemble sur le même encart les premières réactions nationales et locales suite à cette nomination.

 

Mgr Luc Ravel, 106e archevêque de Strasbourg (KTO)

 

Ce samedi 18 février 2017, Mgr Luc Ravel a été nommé archevêque de Strasbourg par le Pape François. Le diocèse de Strasbourg étant un diocèse concordataire, le décret de nomination a été signé par le Président de la République Française et a été publié au Journal Officiel de ce samedi 18 février.

 

Né le 21 mai 1957 à Paris, diplômé de l´Ecole Polytechnique et de l´Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs, Mgr Ravel a prononcé le 7 décembre 1985 sa profession solennelle chez les chanoines réguliers de Saint-Victor. Il est ordonné prêtre le 25 juin 1988. Après divers ministères dans le Jura suisse, à Montbron dans le diocèse d´Angoulême, il fut sous-prieur de l´abbaye Saint-Pierre de Champagne dans le diocèse de Viviers, puis maître des novices entre 1996 et 2007. Il fut l'initiateur du mouvement Notre-Dame de l´Écoute et directeur des pèlerinages pour sa congrégation.

 

Depuis 2009, Mgr Luc Ravel était évêque pour le diocèse aux Armées françaises. A Strasbourg, il succède à Mgr Jean-Pierre Grallet, atteint par la limite d'âge. La date d´installation de Mgr Luc Ravel sera connue ultérieurement. (source : KTO)

 

 

Sources : DNA du 18 février 2017

 

 

Mgr Ravel, des armées à l’Alsace

 

Mgr Luc Ravel, 59 ans, chanoine régulier de la congrégation de Saint-Victor, actuel évêque aux armées, succède à Mgr Jean-Pierre Grallet. Sa nomination est officialisée aujourd’hui.

 

Comme annoncé dans les Chuchotements des DNA du lundi 13 février, Mgr Luc Ravel succède à Mgr Grallet.

 

La bulle portant institution canonique de Luc Ravel comme archevêque de Strasbourg est publiée au Journal officiel et dans l’ Osservatore Romano. aujourd’hui.

 

«Une prudence pastorale»

 

Fils d’un général de l’infanterie de marine, Luc Ravel est né le 21 mai 1957 à Paris. L’un de ses sept frères et sœurs est religieux à l’abbaye d’Ourscamp (Oise), dans la communauté des serviteurs de Jésus et Marie.

 

Polytechnicien, diplômé de l’École nationale supérieure des pétroles et moteurs, Luc Ravel est également titulaire d’une maîtrise de philosophie.

 

Membre de la congrégation des chanoines réguliers de Saint-Victor, qui fait partie de la confédération des chanoines réguliers de Saint-Augustin (voir insert), il y a prononcé sa profession solennelle le 7 décembre 1985.

 

Ordonné prêtre en 1988, Luc Ravel devient prieur du prieuré du collège Saint-Charles de Porrentruy, dans le Jura suisse, à quelques kilomètres du Sundgau? jusqu’en 1991.

 

Il passe ensuite par le diocèse d’Angoulême, puis rejoint en 1996 l’abbaye Saint-Pierre de Champagne, de la congrégation des chanoines réguliers de Saint-Victor.

 

Un mouvement destiné aux célibataires chrétiens

 

Cette même année, il crée le mouvement Notre-Dame de l’écoute, à destination des chrétiens célibataires, afin que ces derniers, de plus en plus nombreux, trouvent une place dans l’Église et vivent mieux cet état de solitude.

 

La nomination de Luc Ravel comme évêque aux armées est promulguée le 7 octobre 2009 par le pape Benoît XVI. Le souverain pontife souligne alors « l’efficacité » dont il a fait preuve dans les œuvres et « sa prudence pastorale. »

 

Pour mémoire, le diocèse aux armées n’existe que depuis le 21 avril 1986, date de la création de l’Ordinariat aux armées. L’évêque n’a pas de périmètre défini, son territoire touche toutes les zones de conflit, tous les endroits où se trouvent des soldats. Les membres de son diocèse, plus d’un million de personnes, sont les militaires français, leurs familles, les personnels du ministère de la Défense. Son église est la cathédrale Saint-Louis, aux Invalides, à Paris. Elle est appelée, aussi, « l’église des soldats ».

 

Un ministère grand comme le monde

 

C’est dans ce cadre que Mgr Ravel a participé aux 70 ans de la Libération de Strasbourg, en novembre 2014.

 

Signalons encore qu’à la Conférence des évêques de France, Luc Ravel est membre de la commission doctrinale, elle s’occupe de théologie dogmatique.

 

Enfin, sa devise épiscopale est : « Que votre oui soit oui. » (Matthieu, chapitre 5 verset 37). Le verset entier étant : « Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin. »

 

Jusqu’à l’installation de Mgr Ravel, sans doute après les fêtes de Pâques, Mgr Grallet est nommé ce 18 février administrateur apostolique de l’archidiocèse.

 

 

Mgr Jean-Pierre Grallet salue la nomination de Mgr Luc Ravel

 

La nomination de Mgr Luc Ravel comme archevêque de Strasbourg a été annoncée officiellement samedi à l’aube par le Journal Officiel de la République française et le Saint-Siège.

 

« Nous nous réjouissons de cette nouvelle et nous assurons Mgr Ravel de notre accueil, de notre confiance et de notre prière », écrit Mgr Jean-Pierre Grallet dans un message diffusé samedi matin aux prêtres et aux catholiques du diocèse.

 

« Le Saint Père me demande d’assurer, à partir du samedi 18 février 2017, le gouvernement du diocèse de Strasbourg, en qualité d’administrateur apostolique, jusqu’à l’installation officielle de Mgr Ravel au siège de la cathédrale de Strasbourg, probablement après les fêtes de Pâques [14-16 avril] », poursuit l’évêque. « Je vous assure donc de ma fidèle constance au service de notre Église d’Alsace, et je demande à mes collaborateurs de bien vouloir continuer de m’assister dans leurs missions actuelles. Que Dieu veille sur nous et nous accorde sa paix ! », conclut Mgr Grallet.

 


Départ à la retraite de Mgr Grallet Le sillon franciscain de Mgr Grallet

 

Fils d’agriculteur devenu prêtre franciscain, l’archevêque de Strasbourg, Mgr Grallet, s’apprête à rejoindre les frères de sa famille religieuse. Depuis 2007, il a conduit les Alsaciens sur le chemin de l’espérance, de la charité, du dialogue interreligieux, de l’Europe et a tracé un sillon pour la défense de notre planète.

 

Tout un symbole. M gr Grallet au milieu de la foule, lors de la marche pour le climat organisée le 7 novembre 2015 par les Églises chrétiennes du Pays de Bade et d’Alsace.  Photo d’archives DNA

Tout un symbole. M gr Grallet au milieu de la foule, lors de la marche pour le climat organisée le 7 novembre 2015 par les Églises chrétiennes du Pays de Bade et d’Alsace. Photo d’archives DNA

 

Durant ses neuf années passées à la tête du diocèse de Strasbourg, l’archevêque Jean-Pierre Grallet a été fidèle à sa devise épiscopale prononcée lors de son installation, le 13 mai 2007 en la cathédrale de Strasbourg : « Avance au large ! »

 

Ce fils d’agriculteur n’a jamais lâché son bâton de pèlerin, que ce soit pour défendre les plus pauvres, l’œcuménisme, l’Europe, des valeurs si chères à l’Alsace, mais aussi notre planète Terre. Sans attendre la grande mobilisation de la COP 21, en novembre 2015, Jean-Pierre Grallet a toujours mis en avant la défense de notre environnement naturel.

Le jour où il était devenu archevêque, il s’était distingué en invitant la foule qui se pressait dans la cathédrale à « une fraternité cosmique avec notre mère la Terre ». Un discours en parfaite harmonie avec la vision de l’écologie intégrale du pape François.

 

 

Mgr Luc Ravel, nouvel archevêque de Strasbourg (La Croix)

 

Le pape François a nommé samedi 18 février Mgr Luc Ravel archevêque de Strasbourg. Succédant à Mgr Jean-Pierre Grallet (1), atteint par la limite d’âge, il était évêque du diocèse aux Armées françaises, depuis 2009.

 

Il se dit « impressionné » par sa nouvelle mission dans un diocèse « extrêmement bien organisé, plein de vie et de saveur », mais qu’il ne connaît que « très peu », par des excursions touristiques et quelques visites de régiments. Mgr Luc Ravel, nommé samedi 18 février archevêque de Strasbourg, ressent un « mélange de trac et d’enthousiasme » au moment de succéder « avec confiance » à Mgr Jean-Pierre Grallet, atteint par la limite d’âge.

 

Après avoir « piloté le bateau vif et très souple » du diocèse aux Armées françaises, dont il était évêque depuis le 7 octobre 2009 (il en reste l’administrateur apostolique jusqu’à l’installation de son successeur, qui n’est pas encore nommé), Mgr Ravel, qui aura 60 ans le 21 mai prochain, va désormais prendre la barre d’un « énorme paquebot qui croise au large ». Si sa non-maîtrise de l’allemand représente un handicap pour l’Alsace, celui-ci sera compensé, sur ces terres concordataires, par son habitude de travailler en permanence avec des instances administratives, ses interlocuteurs étant désormais au ministère de l’intérieur et non plus de la défense. Il a aussi développé au cours de ses années militaires une connaissance plus concrète des relations internationales, nourrie entre autres de la présidence annuelle du Pèlerinage militaire international qui réunit chaque année à Lourdes, au mois de mai, les militaires d’une cinquantaine de pays chaque année.

 

Fils de général, diplômé de l’École polytechnique et l’École nationale supérieure des pétroles et moteurs, il a su gagner le respect du monde militaire, tant à l’État-major que dans les régiments, promenant son treillis d’aumônier militaire en chef sur les nombreux terrains d’opérations extérieures où il s’est rendu, de l’Afghanistan au Mali en passant par le Liban, la Jordanie ou encore la Centrafrique. Grand sportif, d’approche directe et chaleureuse, il allie un regard bleu souriant à une parole sans langue de bois, suscitant parfois la polémique. Ainsi, une longue tribune publiée en février 2015 dans la revue de l’aumônerie militaire catholique des armées, dans laquelle il écrivait le refus des chrétiens d’être pris en otage « par des bien-pensants dont l’idéologie fait chaque année 200 000 victimes dans le sein de leur mère » avait entraîné de nombreuses protestations. Le diocèse aux Armées avait alors cessé d’apposer le logo du ministère de la défense sur sa revue, l’évêque gardant ainsi sa liberté de ton, illustrée par sa devise épiscopale : « Est est », autrement dit « que votre oui soit oui ».

 

Sur le plan pastoral, l’évêque, aidé des 220 aumôniers et aumônières militaires, aura accompagné les soldats et leurs familles, jusque dans les moments les plus tragiques, sa cathédrale Saint-Louis-des-Invalides accueillant souvent les cérémonies d’adieu aux militaires tués en opération. Il aura aussi doté le jeune diocèse aux Armées d’un séminaire, qui compte aujourd’hui 8 séminaristes, 4 autres jeunes suivants une année de propédeutique, et d’une maison diocésaine.

 

Celui qui, entré en 1985 chez les chanoines réguliers de Saint-Victor, avait trouvé difficile, en 2009, de quitter la vie communautaire et régulière de religieux, ainsi que la campagne de l’abbaye de Champagne, dans l’Ardèche, dont il fut sous-prieur et maître des novices, s’est désormais habitué à une vie citadine, au rythme haché par les déplacements. Au « tiers-temps de (sa) vie d’évêque, si Dieu (lui) prête vie », Mgr Ravel aura désormais à découvrir l’Alsace et ses particularités. Le diocèse de Strasbourg étant concordataire, son décret de nomination est signé par le président de la République, puis publié au Journal Officiel.

 

Clémence Houdaille

Source : La Croix


 

Le site du diocèse annonce la nouvelle

 

Mgr Ravel, nouvel Archevêque de Strasbourg

 

mgr-ravel

Après de longs mois d’attente, nous avons appris ce matin la nomination de Mgr Ravel comme nouvel Archevêque de Strasbourg.  Actuellement évêque aux armées, il succèdera prochainement à Mgr Grallet, atteint par la limite d’âge de 75 ans. Voici le communiqué officiel annonçant sa nomination : Communiqué de Mgr Grallet sur la nomination de Mgr […]

 

Mgr Luc Ravel, nouvel archevêque de Strasbourg

 

Mgr Luc Ravel Mars 2016 Argenteuil

Le Pape François a nommé ce samedi 18 février, Mgr Luc Ravel archevêque du diocèse de Strasbourg, il était jusqu’à présent évêque du diocèse aux Armées françaises.

 

Un Intérim particulier

 

bernard-xibaut

Un nouvel archevêque de Strasbourg vient d’être conjointement nommé par le Saint Père et par le Président de la République, aux termes du Concordat. Cependant, il ne sera installé dans ses fonctions que dans quelques semaines

 

Communiqué de Mgr Grallet sur le nouvel Archevêque de Strasbourg

 

Mgr Grallet

 

Source

 

Réseau thématique "ere-oca"

Le 15 décembre dernier "ere-oca" vous partageait l'intervention de Mgr Luc Ravel sur la miséricorde en 5 points aux participants des JMJ (une vidéo à ne pas rater).

15 décembre 2016 - La miséricorde en 5 points

   
Documents à télécharger
  • 170225dna - Mgr Ravel installé le 2 avril (doc)
  • 170224dna - Face aux critiques le nouvel archevêque de Strasbourg revendique sa liberté d'expression (doc)
  • 170221- Mgr Ravel - déminage du débat sur les chrétiens identitaires (doc)
  • 170223dna - Laïcité de contrat - Christian Albecker et Mgr Ravel (doc)
  • 170221dna - Nommé samedi archevêque de Strasbourg Mgr Luc Ravel (doc)
  • Service Diocésain de l'Enseignement & de la Catéchèse / 15, rue des Écrivains - 67000 STRASBOURG / contact@ere-oca.com / mentions légales