Actualite OCA - Histoire religieuse et quête de sens  
Retour à la liste...
         
 

 

05 février 2014 - Histoire religieuse et quête de sens

 

Cinq BD au 41e festival International de la Bande dessinée d'Angoulême

 

41e festival International de la Bande dessinée d'Angoulême s'est tenu du 30 janvier au 2 février. La Vie a choisi 5 albums sur l'histoire religieuse ou la quête de sens, dont certains récompensés à Angoulême, pour adultes ou ados.

 

 

Quelques écorces d'orange amère - Une vie de Benoît Labre

 

L'histoire d'un sans domicile fixe devenu saint

Jeune homme austère, Benoît Labre (1748-1783) doit renoncer à rejoindre une communauté religieuse, après plusieurs tentatives. Ce nordiste choisit alors une vie de mendiant et de pèlerin, voyageant de sanctuaire en sanctuaire. Il décide de se faire pauvre parmi les pauvres jusqu'à partager avec eux le fruit de sa mendicité et faire le voeu de ne plus se laver ! L'histoire de ce « vagabond de Dieu », canonisé en 1881, s'inscrit bien dans la démarche de Diaconia, remettant les pauvres au cœur de la foi chrétienne. L'ouvrage séduit aussi par son ambiance particulière dans les tons marrons et orangés. Le lecteur découvre la vie d'un paumé, qui se raccroche simplement à Dieu. Cet album a reçu le prix 2014 de la Bande dessinée chrétienne d'Angoulême.

Scénario : Christophe Hadevis, prêtre du diocèse de Vannes. Dessin : Erwan Le Saëc. Couleur : Tatiana Domas. Editions de l'Emmanuel, 15 euros

 

 

Jour J, la Secte de Nazareth

Et si la foule avait choisi de gracier Jésus au lieu de Barabbas ?

Et si la foule avait choisi de gracier Jésus au lieu de Barabbas ? Les auteurs de la collection Jour J imaginent que l’Histoire a pris une orientation différente de celle que nous connaissons. Dans ce 15e album, le Christ est donc libéré. Au nom d’un Dieu unique, il s’engage dans une action violente et rêve de mettre le feu à Rome pour construire son Église. Ce récit imaginaire se lit avec délectation. Paul est l’homme des basses œuvres tandis que Marie Madeleine tente de faire vivre une foi plus proche du message du Christ qui nous est familier. Nous contemplons avec étonnement un Jésus aux cheveux blancs. L’ensemble donne aussi à réfléchir sur ce qui forme la spécificité de la bonne nouvelle annoncée par les chrétiens. Un régal.

Scénario : Fred Duval et Jean-Pierre Pécau. Dessin : Igor Kordey. Delcourt, 14,50 €.

 

 

 

Tobie

 

La bienveillance appliquée à L'Ancien Testament

Et si vous redécouvriez l’histoire de Tobie, ce conte édifiant de l’Ancien Testament ? Tel est le projet de Quentin Denoyelle. Ce jeune illustrateur nous raconte l’histoire du mariage de Tobie, et nous montre un Dieu plein de bienveillance à l’égard de chaque couple. Cet album ouvre une nouvelle collection baptisée Premier Jour, à destination des adultes et des adolescents. Celle-ci entend promouvoir de jeunes auteurs de bandes dessinées qui veulent manifester la providence de Dieu dans la vie des hommes. Une superbe illustration qui rappelle les dessins de Joann Sfar (le Chat du rabbin).

Scénario et dessin : Quentin Denoyelle. Mame, 12,90 €.

 

 

 

Ardalén, vent de mémoires

L'histoire d'une belle rencontre entre générations

C’est le récit d’une belle rencontre entre générations. Un jour d’automne, une femme, Sabela, arrive en voiture dans un village perdu de Galice, en Espagne. Elle pénètre dans l’unique café en espérant recueillir des informations sur son grand-père parti autrefois en Amérique. Les habitués du bistrot ne sont guère bavards, mais elle décide tout de même de prendre une chambre pour quelques jours. Sabela va se lier d’amitié avec le vieux Fidel, qui vécut à Cuba. Il lui parle de son ami Ramon, disparu dans un naufrage, ou de cette fée qui lui fit écouter la mer dans un coquillage. Ardalén est un beau roman graphique admirablement servi par les tons pastels et l’utilisation de la craie. Le rythme de cette volumineuse bande dessinée est lent, mais on s’y laisse prendre bien volontiers. Ardalén a reçu le prix de la BD œcuménique 2014.

Texte et dessin : Miguelanxo Prado. Casterman, 24 €.

 

 

Le Lapin d’Alice / La Boîte aux souvenirs

Le destin de deux jeunes juifs pendant la Seconde guerre mondiale

Ces deux albums de la série l’Envolée sauvage – distinguée par la mention spéciale du prix œcuménique du festival d’Angoulême 2014 – racontent le destin de deux jeunes juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale. Le lecteur suit l’histoire d’Ada et Lucja, de leurs amis et des enfants de la pension ­Zimmerman. L’arrestation du Vel d’hiv, la protection par des réseaux de résistants, la déportation : chacun de ces moments est abordé sur un ton juste et avec des couleurs – ocre, bleu et gris – qui donnent au récit une atmosphère particulière. À lire avec des plus de 10 ans pour échanger ensuite en famille.

Scénario : Laurent Galandon. Dessin : Arno Monin et Hamo. Bamboo, 13,60 €.

   
Documents à télécharger
Service Diocésain de l'Enseignement & de la Catéchèse / 15, rue des Écrivains - 67000 STRASBOURG / contact@ere-oca.com / mentions légales