Actualite ERE - Prix de la tolérance : Lycée Pointet de Thann  
Retour à la liste...
         
 

 

19 juin 2018 - Prix de la tolérance : Lycée Pointet de Thann

 

Les élèves lauréats et leurs enseignants dont Isabelle Muller (PDR) au Rectorat

 

Depuis 17 ans, l'association des Amis de Marcel Rudloff propose aux établissements de l'académie de participer au concours "Prix de la Tolérance" sur le thème du "Mieux vivre ensemble".

 

Le prix de la Tolérance Marcel Rudloff 2018 pour les lycées a été décerné au projet "Rencontres Mémoires EHPAD" mené par la classe de 2CAPR, leurs enseignantes Mmes Muller et Konik et le metteur en scène M. Herrada ainsi que les résidents de l'EHPAD St Jacques.

La remise du prix a eu lieu le 19 juin dans les salons du Rectorat, en présence de Mme la Rectrice.

 

 

 

Bilan de l'action menée


Enseignants : Mmes Muller Isabelle (ECR) et Konik Bernadette (Lettres-histoire)

Disciplines :Lettres –Histoire et ECR

Classes : 2ème année CAP Agent polyvalent de restauration (10 élèves) et 2 élèves de Terminale Bac Pro  système électronique numérique

 

INTITULE DU PROJET : MISE EN SCÈNE DE RÉCITS DE VIE

COLLECTÉS AUPRÈS DE RÉSIDENTS DE L’EHPAD

(MAISON DE RETRAITE MÉDICALISÉE) SAINT -JACQUES DE THANN.

 

Le projet :

Récolter des récits de vie auprès de résidents de l’EHPAD voisine du Lycée, puis les retravailler afin de se les approprier. Enfin, restituer ces récits oralement, sous forme de saynètes. Pour mener à bien ce travail d’appropriation et de mise en scène, nous avons bénéficié de l’intervention d’un intervenant extérieur, acteur, conteur et metteur en scène professionnel et expérimenté, M. Stéphane Herrada qui a l’habitude à la fois du travail avec des adolescents et des interventions publiques.

Ces saynètes ont été présentées devant les personnes âgées ayant participé au projet. Celles-ci y ont été sensibles, car elles ont noué des liens, parfois forts, avec nos élèves. Cette restitution a permis également aux élèves de valoriser leur travail auprès des personnes âgées.

 

Description:

En amont : cinq rencontres avec des résidents de l’EHPAD, en collaboration avec leur animatrice, Mme HAMDI Sabah, comprenant des activités variées, au cours desquelles ont été enregistrés les récits des personnes âgées, sur des thèmes précis : l’enfance, l’école, la guerre, les métiers et le monde du travail et les loisirs.

Puis ce matériel (écrit et audio) a été retranscrit, retravaillé et mis en page pour préparer l’intervention du conteur, M. Herrada ; après avoir choisi quelques épisodes marquants parmi les récits des personnes âgées, il a amené les élèves à se les approprier et à les mettre en scène.

 

Objectifs pédagogiques :

Favoriser et encourager la communication intergénérationnelle. S’approprier le discours d’autrui de manière empathique, dans le respect. Pour cela, les élèves ont eu besoin de travailler l’oral, pour prendre la parole et s’exprimer avec aisance en public.

Dans le cadre de leur formation professionnelle, les élèves de APR (Agent polyvalent de restauration) ont découvert à travers ce projet un public avec lequel ils seront éventuellement amenés à travailler. D’ores et déjà, les premières rencontres ont permis de lever des barrières, de favoriser le dialogue et de susciter des vocations.

 

Public concerné :

- d’une part les personnes âgées de l’EHPAD, soucieuses de maintenir un lien social avec leur environnement

- D’autre part, la classe de CAP (Agent polyvalent de restauration). Ces élèves âgés d’une quinzaine d’années, sont issus de filière SEGPA, et souvent d’un milieu familial en difficulté, voire absent (élèves en foyer) avec un niveau socio-économique faible.

Ils souffrent souvent d’un déficit de confiance en eux, et d’un sévère handicap scolaire. Ce projet leur a permis de se présenter positivement auprès des personnes âgées, de prendre de l’assurance dans la prise de parole et leurs interactions avec les adultes.

- La partie technique (enregistrements et montages) a été assurée par des élèves de bac pro Système électronique numérique. Ce projet leur permet d’être confrontés à une expérience de terrain, avec la dimension humaine qu’elle comporte.

 

Calendrier et déroulement:

Première partie : de novembre 2016 à janvier 2017, cinq rencontres entre la classe de 1CAPR et des résidents de l’EHPAD Saint Jacques : Interviews des résidents sur des récits de vie de leur enfance. Prise de son avec des élèves en classe de Première Systèmes Electroniques Numériques. Utilisation du logiciel libre Audacity pour le traitement des enregistrements.

Deuxième partie : décembre, janvier 2017, retranscription, recherches documentaires, mise en page, confection d’un dossier commun.

Troisième partie : interventions de M. Herrada, en septembre, octobre  2017.

- Six interventions de deux heures par demi-groupes, soit 12 heures de présence pour l’intervenant extérieur. A partir des épisodes choisis en commun (Conteur, élèves et professeurs), s’approprier et mémoriser les textes.

- mise en scène des récits sous formes de saynètes.

- restitution sous forme d’un petit spectacle destiné aux participants de l’EHPAD le jeudi 19 octobre 2017, cf. articles de l’alsace du 25.10 2017 et DNA 2.11.17.

 

Accompagnement de l'équipe pédagogique :

Fort investissement des professeurs pour réguler les interactions entre les élèves et les personnes âgées, et travail interdisciplinaire :

- en français : travail sur l’expression écrite et orale

- en ECR : favoriser le savoir-être et les échanges oraux

- avec le professeur documentaliste (2016-2017) : recherche documentaire et mise en forme des récits enregistrés pour produire un diaporama multimédia sur fond de photographies prisent pendant les activités avec les élèves.

Les interventions à l’EHPAD ont été encadrées par les trois enseignants.

Le travail avec M. Herrada s'est déroulé avec l’implication des professeures de français et d'ECR.

 

Synthèse et bilan :

La représentation à la maison de retraite s’est déroulée en présence des résidents, de l’animatrice, de l’équipe pédagogique de la classe,  et de la presse. Les élèves ont joué les rôles des personnes âgées qui leur avaient confié quelques épisodes de leur vie. Ils maitrisaient leur rôle, et avaient mémorisé leur texte, ainsi que les contraintes de la mise en scène, qui nécessitaient un travail d’équipe conséquent. Ils étaient fiers de leur réussite, en particulier les élèves qui pensaient ne « jamais y arriver ».

 

 

   
Documents à télécharger
Service Diocésain de l'Enseignement & de la Catéchèse / 15, rue des Écrivains - 67000 STRASBOURG / contact@ere-oca.com / mentions légales