Actualite ERE - Le musée vodou  
Retour à la liste...
         
 

 

21 novembre 2014 - Le musée vodou

 

Découvrez les rites de cette religion


Au musée vodou, grâce à une scénographie sensible, le public peut découvrir une collection d’objets vodou, provenant d’Afrique de l’ouest : principalement Nigeria, Bénin, Togo et Ghana.

Ces objets ont été utilisés dans des pratiques religieuses : culte des ancêtres, médecine, divination, sorcellerie et nombre de cérémonies liées aux grandes étapes de la vie, de la naissance à la mort.

Le Château d’eau / Musée Vodou est une initiative privée. Elle revient à la générosité de Marie-Luce et Marc Arbogast qui souhaitent ainsi faire découvrir par le biais d’une collection exceptionnelle des cultures africaines mal connues.

Collecté dans la deuxième moitié du siècle dernier, ces objets sont néanmoins très difficiles à dater car leur fabrication répond à un double principe d’accumulation et de recyclage. Un objet collecté récemment peut donc contenir une « souche » qui elle remonte à plusieurs générations.

Le terme de vodou (parfois écrit vaudou en Haïti, voodoo en Amérique du Nord ou encore vodoun au Bénin) désigne une religion traditionnelle qui est apparue en Afrique de l’ouest il y a trois siècle, dans la forme que nous lui connaissons aujourd’hui. Plus qu’une religion, le vodou est un art de vivre, une façon de se montrer sensible aux forces dans lesquelles nous vivons, dans le respect des ancêtres et de tous ceux qui ont vécus avant nous. Cette manière de voir est aussi une esthétique, un regard sur le monde et une forme de poésie.

En Afrique, ce sont principalement les peuples Ewés & Minas du Togo et Fons du Bénin qui pratiquent cette religion ; les Yoroubas du Nigéria pratiquent le culte des Orishas, très proche du vodou. Aujourd’hui, le vodou concerne environ 200 millions de personnes dans le monde.

Avec la traite négrière, le vodou a connu une grande diffusion en Amérique où il a évolué à sa manière. S’il a quasiment disparu des États-Unis sauf en Louisiane, le vodou reste très vivant en Amérique Latine, surtout en Haïti et au Brésil où il connait une véritable renaissance depuis une vingtaine d’années.

L’étymologie du terme est à rechercher dans la famille linguistique aja-tado et signifie le monde (= dou) invisible (vo). Pour expliquer cette dimension cachée les prêtres ont recours à l’image du sang, ce liquide vital que l’on ne voit pas alors que la vie serait impossible sans lui. Les prêtres vodous sont souvent le seul soutien social d'un village à qui les habitants confient leurs secrets pour assurer leur protection symbolique.

 

Le musée vous charmera autant par la mise en scène des objets chatoyants et énigmatiques que par sa spectaculaire architecture. Faites-y un tour !

Contact :

4 rue de Koenigshoffen
67000 Strasbourg
contact@musee-vodou.com
03 88 36 15 03
http://www.musee-vodou.com/

   
Documents à télécharger
  • Article (pdf)
  • Service Diocésain de l'Enseignement & de la Catéchèse / 15, rue des Écrivains - 67000 STRASBOURG / contact@ere-oca.com / mentions légales